HomeSantéComment se présentent les aiguilles d'acupuncture et comment les utiliser ?

Comment se présentent les aiguilles d’acupuncture et comment les utiliser ?

De plus en plus de personnes décident de se tourner vers les techniques de soin ainsi que les traitements alternatifs dans le but de soulager leurs maux de façon naturelle, loin des médicaments et des traitements pharmaceutiques.

L’une des techniques naturelles les plus connues et les plus utilisées dans le monde n’est d’autres que l’acupuncture.

Issue de la médecine chinoise traditionnelle, cette technique de soin repose sur l’utilisation d’aiguilles fines et leur placement à des endroits spécifique tout au long du corps.

Comment se présentent les aiguilles d’acupuncture ?

L’acupuncture consiste à planter des aiguilles sur le corps du patient, sur des zones bien spécifiques, afin de soulager ses douleurs ou bien de diminuer l’effet d’une maladie ou d’une addiction quelconque.

En effet, les bienfaits de cette pratique n’en finissent pas.

Pour ce faire, les aiguilles utilisées doivent être de bonne qualité, bien propres, stérilisées, mais surtout, qu’elles soient adaptées à ce type de pratique.

Les aiguilles d’acupuncture sont au nombre de 9, toutes de taille et de dimensions différentes.

Ces aiguilles sont très fines. En effet, elles sont à peine plus grosses qu’un cheveu et bien plus minces que l’aiguille d’une seringue.

Elles peuvent être divisées en 5 parties bien distinctes, à savoir :

  • la pointe de l’aiguille ;
  • le corps de l’aiguille ;
  • la racine de l’aiguille ;
  • le manchon de l’aiguille ;
  • la queue de l’aiguille.

Les aiguilles d’acupunctures peuvent être faites à partir de plusieurs types de matériaux, tels que l’or, l’argent, le fer, le cuivre, le zinc, le cobalt, ou encore, l’acier inoxydable.

Leur utilisation est unique, mais elles doivent impérativement toutes être stérilisées avant de les utiliser, et ce, afin d’éviter tout risque d’infection ou de contagion d’un patient à un autre.

Comment utiliser les aiguilles d’acupuncture ?

L’utilisation des aiguilles d’acupuncture relève d’une grande expertise. De ce fait, ce n’est pas n’importe qui peut prétendre être acupuncteur.

Pour ce qui est de leur placement lors d’une séance d’acupuncture, il faut savoir qu’il existe dans le corps 366 emplacements potentiels suivant le type de cas à traiter. Ces points sont répartis sur 12 voies de passage d’énergie dans le corps.

L’acupuncteur procède à l’insertion des aiguilles sur la peau, en respectant un certain angle et une profondeur bien précis. Ces deux paramètres dépendent généralement du cas à traiter, de l’âge du patient ou encore, de l’emplacement de l’aiguille en question.

Ces aiguilles peuvent être implantées soit sur le dos, les épaules, les mains et les poignets, ou encore, sur les pieds du patient. Tout dépendra ensuite du problème que l’acupuncteur cherche à résoudre.

Ces aiguilles resteront plantées dans le corps du patient pendant environ 10 à 30 minutes. Le praticien peut les laisser tel quel, mais il peut également exercer la méthode Ti Cha, qui consiste à tirer et enfoncer l’aiguille plusieurs fois ou encore à la méthode Nian Zhuan, qui quant à elle se fait en tournant l’aiguille à un certain degré, si toutefois elle est à la bonne profondeur.

Si le patient parvient à ressentir quelques démangeaisons, un changement de températures, des resserrements, ou encore, de petites décharges électriques, cela signifie que l’acupuncteur a atteint son but et qu’il peut procéder à l’enlèvement ou non des aiguilles.

L’acupuncture fait partie des traitements naturels les plus anciens et qui ont déjà prouvé leur efficacité à maintes reprises.

Derniers articles
Plus d'articles