HomeSantéComprendre ce qu’est la parentalité positive

Comprendre ce qu’est la parentalité positive

De nombreuses personnes se demandent ce qu’est réellement la parentalité positive. Mais surtout que peut-elle apporter à une relation parent-enfant et comment le mettre en place pour en tirer meilleur profit.

Des questionnements qui sont tout à fait normal. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la parentalité positive.

Définition de la parentalité positive

Être parent est un métier à part entière appelé la parentalité. C’est celui qui accompagne un petit être humain jusqu’à sa vie d’adulte. Un parent transmet également des valeurs, inculque le savoir-faire et gère les différents conflits. Et tout ça sans aucun mode d’emploi. La parentalité est une lourde responsabilité, qui peut parfois être éreintante, notamment lorsqu’il faut gérer des caprices et des conflits.

Pour une excellente gestion des difficultés de ce fabuleux métier, il existe la parentalité positive. Des attitudes, des techniques et des réactions qui aident à résoudre les problèmes, sans que l’enfant ou les parents ne soient profondément frustrés. La parentalité positive est donc un système éducatif qui permet de trouver le juste milieu entre autorisation et autorité.

Les règles établies respectent l’épanouissement de votre enfant en lui exposant des limites bien précises. Vous, parents, pouvez alors transmettre votre conception éducative dans un climat de compréhension, de tolérance, ainsi que de sensibilité.

Les avantages de la parentalité positive

Le principal objectif de la parentalité positive est d’apporter un équilibre relationnel entre votre enfant et vous. Il a besoin de limites et notamment de les tester pour saisir le mécanisme qui les régit.

Renforcer les liens entre les parents et leurs enfants

Le développement de liens solides entre les parents et leurs enfants est indispensable. Et c’est justement là qu’intervient une parentalité positive. Elle permet donc à l’enfant et ses parents d’avoir des conversations positives fréquentes, qui associées à une vision optimiste aboutissent à une relation plus forte.

En ayant des liens plus solides avec vos enfants, vous instaurez une confiance qui leur permettra de vous parler facilement de leurs soucis et de tous les sujets au fur et à mesure qu’ils grandissent. Surtout que, quand les enfants deviennent des collégiens ou des lycéens, ils ont du mal à partager leurs expériences avec leurs parents.

Amélioration et efficacité de la communication

La communication est un aspect incontournable d’une approche parentale positive. Le principe de cette dernière est d’encourager une conversation agréable et positive avec vos enfants. Pour cela, invitez-les à avoir une discussion ouverte sur leurs croyances, leurs pensées et leurs sentiments. Vous pouvez également les guider sur la manière dont les bons comportements peuvent répandre le bonheur et de bons sentiments.

Le bonheur et une meilleure estime de soi

Une communication efficace, des actions positives et une confiance mutuelle offrent certainement un environnement joyeux à la maison. Et par conséquent, permettront de renforcer l’estime de soi de vos enfants. En évitant le moins possible les punitions et en se concentrant davantage sur l’amélioration et l’encouragement, les parents aident leurs enfants à favoriser une approche positive dans leur vie.

Permet de réduire les comportements négatifs

Le rôle des parents est également de toujours instaurer des limites de contrôle sur leurs enfants. La différence avec la parentalité positive, c’est qu’elle vous incite à adopter des solutions positives aux actions négatives.

Consolider le respect mutuel

A part une communication ouverte et une attitude positive, le développement de la confiance mutuelle entre parent-enfant figure également parmi l’un des aspects importants de la parentalité positive. Les règles sont très importantes pour les enfants (lisez ce blog maman parentalité pour en savoir davantage), vous les parents doivent leur faire comprendre le but des règles établies et non, seulement leur dire qu’ils doivent suivre les ordres.

Apprendre à faire face à ses sentiments ou la parentalité positive

Un enfant expérimente son ressenti, ses sentiments et ses sensations. Comparé à l’expérience d’un adulte, c’est comme si une personne vous parle dans une langue étrangère et que vous n’y comprenez rien. Ce qui est logique car vous n’avez pas appris.

Et votre enfant est dans la même situation, car il ne gère pas ses réactions émotionnelles. Le rôle du parent positif est alors de l’aider à mieux comprendre ses émotions et à les transformer pour qu’il ait une réaction acceptable. La joie, l’amour, la frustration ou encore la colère sont des émotions forte que même un adulte a dû apprendre à maîtriser.

Vous devez alors demander à votre enfant pourquoi il ressent une émotion. Ensuite en fonction de la situation, faites-lui comprendre en quoi elle est adéquate ou pas. En adoptant cette éducation positive, vous guidez votre enfant à comprendre et contrôler ses sentiments, au lieu de les punir.

Une éducation reposant sur une compréhension des attitudes

Les enfants ne comprennent pas les mots ou encore les attitudes d’adulte. Jusqu’à l’âge de 3 ans, un enfant peut plus ou moins faire tout ce qu’il veut. Il est en phase de développement, joue, dort et fait des câlins.

Cependant, à partir de 3 ans, les parents lui demandent de ne plus faire ses besoins dans sa couche, de partager ses jouets avec d’autres enfants, d’obéir soudainement à des règles et autres. Et donc pourquoi il doit apprendre à ranger ses jouets, à être propre ou encore doit partager ? Grâce à la parentalité positive, vous n’exigez pas seulement une réaction ou un geste de votre enfant, mais vous l’amenez aussi à comprendre l’importance de son attitude.

La perfection n’existe pas, et la parentalité positive c’est pour tous les parents. C’est un travail personnel et intime permettant de se mettre à la hauteur de votre enfant et de l’accompagner dans son évolution.

e reputation
Derniers articles
Plus d'articles