9.1 C
Londres
HomeSantéLe podiatre : Que faut-il savoir sur ce professionnel de la santé...

Le podiatre : Que faut-il savoir sur ce professionnel de la santé ?

Chaque organe du corps est impliqué dans le bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme.

De la même manière, un seul tissu endommagé peut entraîner de lourds dégâts sur votre mobilité. Les pieds n’en font pas exception, car un pied endommagé peut même engendrer la paralysie totale.

Dans ce sens, le podiatre est le spécialiste requis pour les différents problèmes de pieds. Qui est ce professionnel de la santé et quelles sont ses attributions ? Lisez cet article pour tout savoir sur la profession de podiatre.

Qu’est-ce qu’un podiatre ?

Le podiatre est le professionnel de la santé spécialisé dans le traitement des pieds et de toutes les maladies qui y sont liées. Ce spécialiste soigne les différentes affections et douleurs affectant les muscles et les articulations du pied.

De façon concrète, le podiatre guérit les maladies du pied qui ne sont pas liées au système nerveux. Il identifie donc avant tout, s’il ne s’agit pas d’une maladie du système, et si c’est le cas, vous redirige vers un spécialiste. Ce professionnel conseille également ses patients sur l’hygiène des pieds, prescrit et administre les médicaments adéquats pour des pieds en bonne santé.

Le podiatre fait appel à différentes techniques de soin pour le traitement des pieds. Ses méthodes peuvent être chirurgicales, pharmaceutiques, mécaniques, médicales ou chimiques.

Quelles sont les maladies que traite un podiatre ?

Le podiatre est un professionnel qui s’adapte à plusieurs cas de maladie de pieds. Grâce à ses connaissances et ses années d’expérience, ce spécialiste peut soigner le bas du dos, ou les douleurs du genou, du talon, de la hanche, des chevilles et de la jambe, en partant des pieds.

Son expertise s’étend sur les maladies, les blessures, les infections et les difformités liées. Le podiatre est également appelé à réaliser des prothèses sur mesure pour rétablir la mobilité des pieds. Il peut également effectuer des chirurgies plantaires et d’autres types de chirurgies osseuses ou mineures du pied.

En outre, le podiatre peut traiter des problèmes comme :

  • Les fractures du talon ou du pied ;
  • Les pieds d’athlète ;
  • L’hallux valgus ;
  • Les orteils marteaux ;
  • Le névrome de Morton ;
  • L’ongle incarné ;
  • La métatarsalgie ;
  • Les verrues plantaires ;
  • L’épine de Lenoir ;
  • La fasciite plantaire, etc.

Le podiatre peut également injecter de la cortisone au patient pour soulager ses douleurs les plus tenaces.

Quelle formation pour devenir podiatre ?

La podiatrie est une discipline qui requiert une formation universitaire très rigoureuse. Pour cela, la plupart des étudiants et étudiantes ayant pour but d’exceller dans ce domaine entreprennent d’abord une formation de 3 ans dans une discipline connexe. En effet, une bonne base dans certains domaines tels que la biochimie, l’anatomie, la pathologie, la psychologie peut faciliter la réussite des premières années en podiatrie.

Pour devenir podiatre, il faut avoir un Doctorat de premier cycle d’une durée de 4 ans. Cette formation de plus de 1700 heures de théorie et de 2000 heures de pratique est complète et offre aux apprenants les outils nécessaires pour devenir de vrais professionnels des pieds.

Les deux premières années du Doctorat en podiatrie sont consacrées aux connaissances théoriques sur la santé fondamentale et sur les sciences biologiques. Elles se consacrent également à l’initiation à la podiatrie à travers des séances d’observation. En outre, la 4ème année est une année de pratique qui implique des stages et internats dans certains centres hospitaliers désignés par la NYCPM.

À l’issue des 4 années d’étude, les étudiants ont la possibilité de poursuivre leur apprentissage pour se perfectionner dans une des spécialités de la podiatrie.

Qui peut bénéficier des services d’un podiatre ?

Le champ d’intervention du podiatre est assez vaste. Ce professionnel peut proposer ses soins à différentes catégories de patients, sans distinction d’âge.

Les personnes âgées

En prenant de l’âge, vous pouvez développer des problèmes d’articulation, des cors et des durillons de la peau. Le podiatre peut rétablir le fonctionnement de vos pieds, traiter les différentes maladies qui l’atteignent telles que les arthroses, les rhumatismes des pieds et bien d’autres problèmes.

Les sportifs

En tant que sportif, vous pourrez recourir au podiatre pour soigner les tendinites ou entorses et plein d’autres blessures sportives. Ce spécialiste vous conseille également sur la meilleure méthode pour vous chausser et pour courir pour éviter d’autres complications.

Les adolescents, les enfants et les bébés

Le podiatre est aussi un guide et un spécialiste qui offre à vos enfants un meilleur équilibre et un bien-être durable. Vous pouvez le consulter pour votre bébé de quelques mois ou pour un enfant (quelqu’en soit l’âge de ce dernier). Il corrige les difficultés à marcher, soigne la maladie de Sever et rétablit les postures inadéquates.

Les diabétiques

Si vous êtes diabétique, vous pouvez développer des ulcères ou d’autres infections dues à la perte de la sensibilité dans les pieds. Les pieds diabétiques sont aussi des cas que traitent les podiatres grâce à leur expertise. Ainsi, un podiatre peut vous conseiller sur les méthodes d’hygiène convenables. Vous pouvez également compter sur son suivi et sa prise en charge jusqu’à votre complète satisfaction.

Derniers articles
Plus d'articles