11.7 C
Londres
HomeSantéQuels sont les métiers les plus risqués ?

Quels sont les métiers les plus risqués ?

En général, les métiers les plus risqués ne sont pas forcément ceux auxquels on pense en premier.

Un classement réalisé le 31 décembre 2021 par le site web reconversionprofessionnelle.org nous permet de jeter un œil sur le classement des métiers les plus dangereux de France, en fonction du nombre de décès par travailleur. 

Ce type de classement nous invite à réfléchir aux meilleures solutions pour protéger nos travailleurs et rendre leurs conditions de travail plus acceptables, notamment en sollicitant les services d’un partenaire santé au travail à Paris.

Le top 10 des métiers les plus dangereux en France

Marin pécheur

risque Marin pécheur
risque Marin pécheur

La houle, les vagues, les tempêtes sont des phénomènes naturels incontrôlables, même lorsqu’on est sur un bateau solide. Les pêcheurs des côtes françaises, en particulier sur l’océan Atlantique, la Manche et la mer du Nord, risquent quotidiennement leurs vies pour ramener dans leurs filets des tonnes de poissons.

Élagueur

Élagueur
Élagueur

Couper des arbres suspendu à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol comporte de nombreux risques, notamment de chute. Mais ce n’est pas le seul danger, puisqu’une mauvaise manipulation peut également placer l’élagueur en position de recevoir des branches de plusieurs dizaines de kilos sur lui.

Pilote

À première vue, le métier de pilote de ligne peut sembler tranquille. Et il l’est, dans l’immense majorité des cas. Néanmoins, les risques d’accident et de crash laissent rarement de survivants. Même si les accidents d’avion restent extrêmement rares en France, le pilote part travailler avec une énorme responsabilité sur les épaules, pour sa vie et celle des autres.

Agriculteur

On n’y pense pas toujours, mais la vie professionnelle d’un agriculteur est émaillée de risques. D’abord, ils doivent quotidiennement travailler avec des machines et des outils lourds et puissants, qui peuvent devenir dangereux en cas d’erreur de manipulation. Par ailleurs, les agriculteurs sont souvent exposés aux pesticides et autres produits chimiques potentiellement toxiques.

Couvreur

couvreur
couvreur

Couvreur est également considéré comme un métier à haut risque. Et pour cause, il consiste à travailler plusieurs heures par jour sur le toit d’une maison ou d’un bâtiment. Malgré les mesures de sécurité importantes, la moindre chute peut être fatale. Il s’agit donc d’un métier où la prudence est obligatoire.

Ouvrier sidérurgiste et ouvrier de maintenance

Dans le monde de la sidérurgie, la chaleur et le bruit des machines sont littéralement insoutenables. Leurs effets néfastes sur l’organisme des ouvriers se ressentent au bout de quelques années. En ce qui concerne les ouvriers de maintenance, ils doivent travailler sur des machines lourdes et complexes qui peuvent devenir mortelles en cas d’accident.

Éboueur

On ne pense pas immédiatement aux éboueurs au moment de dresser l’inventaire des professions les plus risquées. Mais, tous les jours, ces derniers sont exposés aux automobilistes sur la voie publique. Les accidents ne sont heureusement pas tous mortels, mais ils sont fréquents. En outre, porter des charges lourdes peut abîmer leur dos sur le long terme.

Chauffeur routier

Conduire un véhicule de plusieurs tonnes pendant plusieurs heures par jour, cela comporte indéniablement des risques. Le moindre coup de fatigue multiplie drastiquement les risques d’accident. Dans le secteur des chauffeurs routiers, une concentration de tous les instants est donc requise.

Ouvrier du bâtiment

Le monde du bâtiment est de loin celui qui comporte le plus grand nombre d’accidents de travail. Sur les chantiers de France, on ne compte plus le nombre de chutes de travailleurs ou de charges qui peuvent leur tomber dessus. Travailler sur un échafaudage augmente sensiblement la fréquence de ces accidents.

Gendarme et militaire

Les gendarmes et les militaires qui nous protègent – au même titre que certains corps de la police – sont tous les jours exposés à la violence de la société. Selon le site reconversionprofessionnelle.org, environ 8 gendarmes sont agressés chaque jour en France. Même si peu d’agressions s’avèrent mortelles, cela induit une forte pression sur le lieu de travail.

Tous les métiers comportent leur part de risque

La liste des métiers les plus risqués de France n’est bien évidemment pas exhaustive. La plateforme numérique reconversionprofessionnelle.org mentionne d’autres corps de métiers, comme les techniciens en centrale nucléaire, les démineurs, les bûcherons ou encore les manutentionnaires, qui sont beaucoup plus nombreux et généralement moins bien formés.

Mais il ne faut pas non plus négliger les risques qui incombent à des métiers a priori moins dangereux, moins spectaculaires. Un employé de bureau pourra par exemple développer des problèmes de dos s’il reste assis toute la journée.

En outre, travailler dans une ambiance délétère peut nuire à la santé mentale des travailleurs, et faire apparaître des troubles d’ordre nerveux : fatigue, accès de colère, stress, dépression…

Il est donc important que les employeurs de tous les secteurs prennent conscience des risques qui pèsent au quotidien sur leurs employés, et fassent le nécessaire pour les en prémunir.

Comment protéger les travailleurs contre les risques au travail ?

Il existe de nombreuses manières de protéger ses employés et ses collaborateurs sur leur lieu de travail. Au-delà des mesures de sécurité à prendre, il est conseillé d’encourager les salariés à se rapprocher d’un organisme de santé au travail à Paris ou dans la ville où la société est implantée.

De cette façon, la santé au travail deviendra l’une des priorités des services de ressources humaines, et les conditions professionnelles de chacun seront améliorées. C’est un avantage pour les travailleurs, qui seront mieux protégés contre les risques à la fois physiques et mentaux, mais aussi pour les employeurs, qui auront des employés plus épanouis et productifs.

Derniers articles
Plus d'articles