HomeSantéQuels sont les effets de l'homéopathie ?

Quels sont les effets de l’homéopathie ?

Afin de remédier à certaines maladies, certaines personnes préfèrent utiliser des remèdes naturels plutôt que d’avoir recours aux médicaments.

Si bien que l’on venait à comparer l’avancée de la science par rapport à certaines maladies et médicament, on ne pourrait que s’incliner, face aux efforts colossaux qui ont été faits.

Dans notre article, on s’intéressera donc à ce que l’on appelle l’effet de l’homéopathie et nous vous dirons tout sur cette pratique qui est utilisée par les médecins adeptes des méthodes de soin naturelles.

Présentation de l’homéopathie

Il s’agit d’une technique utilisée dans la médecine homéopathique, qui a pour principal but de soigner certaines maladies en provoquant les mêmes symptômes. Autrement dit, elle repose sur le principe qu’il faut guérir le mal par le mal.

Ainsi, les médecins de cette pratique affirment qu’en utilisant des substances actives d’un certain virus ou maladie, cela provoquera automatiquement une réaction, qui sera à l’origine de la stimulation d’une défense (un peu comme un vaccin). Cependant, si jamais il contracte la maladie en question, le corps aurait déjà été prêt à la combattre, puisque des anticorps y sont déjà. Les bases de cette technique ont été mises en place au dix-huitième siècle par Samuel Hahnemann.

Il faut toutefois souligner que scientifiquement parlant, il n’existe pas encore des preuves concrètes sur l’efficacité de cette méthode médicinale.

La dilution pour un effet homéopathique

dilution pour un effet homéopathique
dilution pour un effet homéopathique

Si vous êtes un adepte de la technique homéopathique, alors vous avez certainement entendu parler de la dilution homéopathique.

Comme son nom l’indique, il s’agit de faire une dilution sur les substances actives d’une maladie lors de la fabrication des traitements homéopathiques, dans le but d’obtenir des médicaments dont la concentration de ces derniers soit inférieure à celle de l’originale.

Comme nous l’avons expliqué plus haut, cette substance active doit contenir toutes les particularités de la maladie contre laquelle vous luttez, pour permettre au corps de la combattre plus facilement.

Les différentes dilutions, pour cette méthode, sont comme suit :

  • pour lutter contre les symptômes locaux, la dilution utilisée est entre 4 et 5 CH ;
  • pour diminuer les symptômes généraux, la dilution utilisée est entre 7 et 9 CH ;
  • pour soulager les symptômes causés par les affections psychologiques, une dilution en 15 et 30 CH est utilisée.

Les principes de base pour un effet homéopathique

Le premier principe de base de la méthode homéopathie, dont nous avons déjà parlé plus haut, est d’essayer de renforcer le corps pour lutter contre une maladie, en lui administrant des substances diluées se rapportant à cette même maladie.

Pour ce faire, des symptômes semblables à ceux de la maladie seront provoqués, ainsi le corps est immunisé. Le précepte des traitements homéopathiques est alors de soigner le mal par le mal.

Le deuxième principe, qui est tout aussi important que le premier, c’est d’être au courant de l’état de santé du patient. D’ailleurs avant d’utiliser cette méthode, généralement les médecins homéopathiques, prennent toujours leurs temps afin d’écouter le patient, en prenant en considération tous les symptômes qu’il présente, ainsi que son profil et ses ressentis.

Grâce à ces analyses, bien que certaines personnes souffrent de la même maladie, elles ne bénéficieront pas automatiquement du même traitement.

En résumé à ce qui a été dit, on peut donc dire que pour assurer de meilleurs effets homéopathiques, les médecins de ce domaine, se basent sur trois principes fondamentaux qui sont comme tels :

  • la similitude : en administrant des substances similaires à la maladie au patient ;
  • la dilution : en diluant les substances selon leurs natures ;
  • la globalité : qui est le fait de prendre en considération l’état de santé global du patient.

En guise de conclusion, les remèdes homéopathiques sont souvent sous une forme de granules imbibés, que l’on dépose sous la langue. Cependant, bien que beaucoup de personnes n’y croient pas trop en cette méthode, il faut dire qu’elle reste quand même utilisée chez d’autres qui semblent en tirer profit.

Derniers articles
Plus d'articles