9.1 C
Londres
HomeSantéLa rhinoplastie : ce qu'il faut savoir sur cette intervention 

La rhinoplastie : ce qu’il faut savoir sur cette intervention 

La chirurgie esthétique propose aujourd’hui diverses interventions pour modifier de nombreux aspects du corps. L’une des opérations phares de la chirurgie esthétique est la rhinoplastie ou la chirurgie du nez.

C’est une intervention qui permet de corriger la structure externe du nez. Des milliers d’interventions en rhinoplastie ont lieu en France chaque année.

Si vous envisagez de recourir à cette intervention, vous devez comprendre mieux quels en sont les enjeux.

Cet article vous présente les informations essentielles à connaître sur la rhinoplastie.

La rhinoplastie : en quoi consiste-t-elle ?

La rhinoplastie consiste en une intervention chirurgicale au niveau du nez. Elle peut être fonctionnelle ou esthétique.

Lorsque la rhinoplastie est fonctionnelle, elle permet d’effectuer un redressement de la cloison, généralement dans le cas de difficultés respiratoires.

Lorsqu’elle est esthétique, il s’agira d’opérer une modification à divers niveaux :

  • Au niveau du nez
  • Au niveau de la partie cartilagineuse
  • Au niveau de la partie osseuse

Avant de pratiquer une rhinoplastie, une consultation préalable permet de situer clairement les attentes du patient. Une simulation est également réalisée pour entrevoir le résultat final après l’opération.

Le patient est libre de poser toutes les questions afin d’éclaircir toutes ses zones d’ombre. Il est nécessaire de bien comprendre les enjeux de cette opération qui apportera un changement non seulement au niveau du nez, mais aussi sur l’harmonie générale du visage.

Le chirurgien peut proposer une intervention chirurgicale au niveau du menton (la génioplastie) comme geste associé. La chirurgie fonctionnelle peut être aussi combinée à la chirurgie esthétique, on parle alors de septo-rhinoplastie.

La rhinoplastie peut se faire dans divers pays, pour une rhinoplastie en Turquie, prenez les renseignements nécessaires pour une réussite de votre projet.

L’intervention chirurgicale


L’intervention chirurgicale se déroule en plusieurs étapes :

La préparation

Le bon déroulement d’une rhinoplastie se prépare bien à l’avance. Pour une rhinoplastie esthétique par exemple, une période de 15 jours est observée entre la consultation et l’intervention chirurgicale. Il s’agit d’une période de réflexion requise pour ce genre d’intervention. Il en est de même pour la visite chez l’anesthésiste. Le spécialiste effectue une planification minutieuse des gestes à effectuer. À cette étape, les attentes du patient ont été bien comprises. Ce dernier reçoit d’ailleurs un devis bien détaillé sur son intervention, ainsi que son dossier opératoire.

Un bilan est effectué avant l’opération. Toute contre-indication à l’intervention chirurgicale doit être décelée. Le patient doit également prendre certaines précautions. Il ne devrait pas consommer par exemple de l’aspirine dans un délai de 10 jours avant l’intervention. Pour éviter de perturber la cicatrisation, le patient devra éviter la cigarette, dans un délai d’un mois avant et après l’intervention. Il ne devra pas boire ni consommer de la nourriture dans les six heures précédant l’opération. La prise d’une contraception orale peut être interrompue selon les cas.

Le déroulement et les suites de l’intervention

Le patient peut être placé sous anesthésie locale ou générale selon le cas. L’intervention prend au minimum une demi-heure, et peut durer jusqu’à deux heures. Cela dépend en effet des modifications à réaliser au cours de l’intervention. Les incisions ne sont généralement pas visibles. Une bonne dissimilation est effectuée sous la lèvre supérieure par exemple, ou dans les narines. Les fils utilisés au cours de l’intervention pour refermer les incisions ont l’avantage d’être résorbables.

En général, les suites opératoires d’une rhinoplastie ne sont pas douloureuses. Cette période peut aller jusqu’à 15 jours selon le cas, même si la fragilité du nez peut continuer pendant un mois. Tout choc ou traumatisme quelconque devra donc être évité. À partir de trois mois, le résultat commence à être bien visible.

Des possibles complications ?

Les complications demeurent donc bien rares. On peut citer par exemple une infection, des saignements, des hématomes, etc. Toutes les précautions sont prises en amont avec les spécialistes pour limiter tout risque de complication due à une rhinoplastie.

Quelles sont les contre-indications à la réalisation d’une rhinoplastie ?

Des contre-indications à la réalisation d’une rhinoplastie existent. Des patients ayant des antécédents d’embolie pulmonaire ou de phlébite ne peuvent pas subir cette intervention. Le tabagisme constitue également une contre-indication, c’est la raison pour laquelle il est interdit de fumer dans le mois précédant ou succédant à l’intervention. En effet, il est associé à la survenue d’une nécrose cutanée qui va ralentir la cicatrisation. L’aspirine ou les contraceptifs hormonaux sont aussi contre-indiqués.

Le prix d’une rhinoplastie

Le prix d’une rhinoplastie peut varier suivant divers facteurs. Il peut être moins onéreux dans un pays plutôt qu’un autre. Il prend en compte les spécificités de l’intervention, de l’assurance maladie, des tarifs de chaque chirurgien plasticien, de la forme d’anesthésie sans compter d’autres frais liés à la clinique. En général, vous pourrez dépenser un minimum de 2500 euros. Ce prix peut atteindre aussi près de 8500 euros. Le devis personnalisé du patient déterminera le prix réel qu’il aura à payer.

Derniers articles
Plus d'articles