HomeSantéLe risque de dénutrition chez les personnes âgées

Le risque de dénutrition chez les personnes âgées

Actuellement en France, plus de 2 millions de personnes âgées sont touchées par la dénutrition. C’est une pathologie qui survient lorsque les besoins nutritionnels ne sont pas couverts par les apports alimentaires.

La dénutrition chez nos ainés : un phénomène inquiétant 

Malgré ce que l’on pourrait penser une personne âgée a des besoins nutritionnels aussi importants qu’une personne adulte en activité, voire plus important.

Pourtant, nos ainés ont tendance à moins s’alimenter pour différentes raisons et cela engendre des effets négatifs sur leur santé. Avec l’âge, certains sens notamment le goût et l’odorat sont affaiblis. Cela impacte l’appétit. Ainsi, de plus en plus de personnes âgées sont victimes de dénutrition à cause de différents facteurs. 

Une augmentation sous-évaluée

Les symptômes de la dénutrition sont peu identifiables. Par conséquent, le nombre de seniors atteints par ce phénomène sont sous-évalués. Pourtant, il ne faut pas minimiser les risques, car ils sont réels. Plusieurs facteurs entrainent un déséquilibre dans l’alimentation des personnes âgées. La Haute Autorité de la Santé (HAS) rassemble dans un tableau les différentes situations à risques.

Les facteurs de la dénutrition

Tout d’abord, cela peut apparaitre suite à l’isolement social. Après un deuil du conjoint ou une histoire familiale complexe, il n’est pas rare que le senior se retrouve seul. Il doit dans ce cas se prendre en main notamment pour l’organisation des courses ou la préparation de ses repas.

Il y a également plusieurs maladies qui réduisent drastiquement l’appétit. L’Alzheimer, Parkinson ou des maladies bucco-dentaires sont à l’origine de troubles qui réduisent la faim ou rendent compliqués la mastication. Enfin, les moyens financiers des personnes âgées qui touchent des retraites modestes ne permettent pas de s’offrir des repas de qualité.

Une prévention nécessaire face aux conséquences néfastes de la dénutrition

C’est pourquoi, il est essentiel de prévenir les ainés des risques de la dénutrition qui a des conséquences irrévocables.

Des conséquences dramatiques sur la santé des ainés

La dénutrition entraîne des conséquences terribles sur la santé des seniors. Affaiblis, ils sont plus enclins à tomber et à se casser un membre. Les infections et les pathologies vont être plus rapidement développées suite à un système immunitaire dénutri. 

Les personnes âgées qui sont touchées par la dénutrition perdent rapidement leur autonomie. C’est pourquoi, il est important de les guider vers un médecin ou un personnel de santé qui saura les aiguiller. En effet, ces soignants sont en capacité d’apporter des conseils de prévention.

Prévenir la dénutrition : des moyens simples à appliquer

Pour limiter cette pathologie, différents moyens peuvent être mis en place. Les repas des seniors doivent être enrichis. Pour ce faire, il ne faut pas lésiner sur les protéines, sur les laitages, ni sur les vitamines. C’est pourquoi, il est nécessaire de veiller que les personnes âgées aient un panier repas composé de produits laitiers, de fruits et légumes, mais également d’œufs riches en protéines. 

De plus, les repas doivent être pris plus régulièrement. Une solution proposée est de manger des plus petites quantités, mais à des fréquences plus élevées. Enfin, des aliments plus simples à mastiquer doivent être privilégiés.

 

Derniers articles
Plus d'articles