Homebien êtreComment choisir son médecin généraliste ostéopathe ?

Comment choisir son médecin généraliste ostéopathe ?

Un ostéopathe est généralement consulté pour des problèmes d’origine vertébrale, des entorses, et de l’arthrose. Il peut également être consulté afin de régler des problèmes d’ordre psychologique comme les troubles du sommeil, la dépression et l’anxiété.

Cependant, on trouve différents ostéopathes, alors comment faire son choix ? Réponse dans cet article !

Différence entre un ostéopathe exclusif, un médecin ostéopathe et un kiné ostéopathe

Lors de la recherche d’un ostéopathe, on se retrouve face à 3 différents praticiens.

L’ostéopathe exclusif

Ce sont des professionnels qui pratiquent exclusivement l’ostéopathie suite à une formation complète en ostéopathie. Certains ostéopathes exclusifs sont kinés ostéopathes reconvertis en ostéopathie exclusive en suivant une formation partielle.

Le kiné ostéopathe

L’ostéopathe kinésithérapeute suit une formation partielle en ostéopathie et pratique les deux activités. L’ostéopathie pratiquée par ce genre de praticien est une ostéopathie moins ésotérique.

Bien que souvent, on se demande quelle est la différence ostéopathe et kiné, dans certains cas, les concepts de kinésithérapie et d’ostéopathie peuvent s’avérer complémentaires pour le renforcement des chaînes musculaires.

Le médecin ostéopathe

Un médecin ostéopathe est un médecin spécialisé en ostéopathie suite à une formation partielle. La consultation d’un médecin ostéopathe vous permet également d’avoir, en plus d’un avis en ostéopathie, des examens complémentaires.

On conclut alors qu’il y a 3 formations différentes pour devenir ostéopathe :

  • La formation destinée aux médecins et reconnue par le conseil national de l’ordre des médecins ;
  • Une formation destinée aux professionnels de la santé tels que les kinésithérapeutes ;
  • Une formation accessible aux bacheliers afin de devenir ostéopathes exclusifs.

Comment choisir son médecin généraliste ostéopathe ?

Quelle que soit sa formation, l’ostéopathe doit être efficace et doit savoir mettre son patient à l’aise et lui procurer un sentiment de sécurité. L’ostéopathe doit aussi faire preuve de compassion et continuer à apprendre de nouvelles techniques dans le but d’offrir le meilleur traitement à ses patients.

Pour choisir un bon ostéopathe, il va falloir tenir compte de certains critères. Le premier est le diplôme reconnu par l’État. Effectivement, le praticien doit avoir un diplôme d’ostéopathie reconnu par le ministère, bien que ça ne soit pas une preuve de la qualité des soins, il montre que l’ostéopathe est en règle.

Un bon ostéopathe effectue une anamnèse qui consiste en un questionnaire sur l’historique médical du patient ainsi que son mode de vie. Avant d’effectuer un suivi ostéopathique, le praticien doit mener une série de tests médicaux afin de mieux diagnostiquer le patient et de mieux l’orienter.

Dans le but de mieux cibler le suivi ostéopathique, l’ostéopathe doit effectuer des palpations pour savoir où et comment intervenir.

Le professionnel doit établir un rapport de communication avec son patient, et ce, en lui expliquant le diagnostic, mais aussi le traitement à suivre, tout en étant honnête et sincère sur l’état du patient.

Un bon ostéopathe ne se contente pas de faire des séances d’ostéopathie, il conseille également son patient sur son hygiène de vie et son quotidien pour que ses symptômes diminuent.

Derniers articles
Plus d'articles