11.7 C
Londres
Homebien êtreLuttez contre la perte de cheveux

Luttez contre la perte de cheveux

Le stress intense, de grosses fatigues, les hormones ou une carence en fer engendrent généralement la chute des cheveux.

Si dans un premier temps, il est d’usage d’espacer les shampoings hebdomadaires, les soins traitants et les compléments alimentaires s’imposent.

Découvrez des techniques innovantes permettant de remédier à la perte de cheveux.

Faites une greffe de cheveux FUE

La technique FUE est une technique de micro-greffe capillaire visant à réimplanter des cheveux sur les parties dégarnies du crâne. Une séance donne le plus souvent la possibilité d’implanter 7000 cheveux et les résultats sont visibles immédiatement.

Pour ceux qui constatent que leurs cheveux se raréfient, il s’avère judicieux de se renseigner sur la greffe de cheveux FUE, une technique qui s’opère en trois étapes.

Le prélèvement

La première étape consiste à prélever manuellement les unités folliculaires. Ces dernières lassent alors de petits orifices qui cicatrisent en quelques jours. Les cellules souches sont de ce fait préservées afin que les cheveux puissent se régénérer dans les meilleures conditions.

La préparation des greffons

Pour que la greffe de cheveux puisse prendre, les experts s’assurent de la qualité des greffons. Ces derniers seront ensuite placés dans une solution spécifique composée de Plasma Riche en Plaquettes ou PRP.

Homme effectuant une greffe de cheveux FUE à Genève, suite à la perte partielle de ses cheveux.

L’implantation des cheveux

Pour cette étape finale, il incombe au chirurgien de marquer les zones à traiter. Les greffons seront implantés via des stylos injecteurs. Une simple micro-incision permet d’introduire et de fixer le greffon.

Optez pour la tricopigmentation capillaire

Des techniques innovantes aident à remédier au mieux à la perte de cheveux. C’est le cas notamment de la tricopigmentation qui consiste à tatouer légèrement le cuir chevelu. Le but étant de reproduire l’apparence du cheveu afin d’obtenir un effet de densité capillaire le plus naturel possible.

Comment fonctionne la tricopigmentation ?

Contre toute attente, il s’agit d’une procédure indolore, sans effet secondaire et durable. Plus encore, le résultat est visible immédiatement. La tricopigmentation est particulièrement indiquée en cas d’alopécie androgénétique, accidentelle, diffuse, voire traumatique. En pratique, elle consiste à camoufler le dégarnissement du crâne. Contrairement au FUE, il ne s’agit pas d’y insérer des greffons, mais des pigments dans la couche superficielle du derme. L’expert dessinera ainsi des micro-traits pour simuler les cheveux longs. Dans le cas de cheveux ras, de micro-points sont suffisants pour reproduire l’effet naturel.

Le déroulement d’une séance

La technique de tricopigmentation capillaire s’opère en 3 étapes. Dans un premier temps, le dermatologue effectue un examen du cuir chevelu. Le diagnostic qui en découle permet de définir les zones à traiter, la couleur des pigments ainsi que la méthode utilisée.

S’ensuit l’insertion de micro-tatouages dans le derme capillaire. Le processus requiert l’usage d’une micro-aiguille à usage unique. Les retouches se font en dernier. Pour que l’effet de densité des cheveux soit le plus naturel possible, le patient devra s’attendre à trois séances de retouche. Les interventions visent alors à peaufiner le travail préalablement réalisé.

Une fois que c’est fait, un rendez-vous annuel aide à maintenir le résultat sur le long terme. Il faut noter que la tricopigmentation est recommandée dès les premières chutes de cheveux. Cette technique peut toutefois être combinée avec une micro greffe capillaire (FUE ou FUT).

Derniers articles
Plus d'articles