HomeFin de vieDécès d'un être cher : conseils pour vous guider

Décès d’un être cher : conseils pour vous guider

Vous êtes bouleversé par la perte d’un être cher et ne savez pas comment vous y prendre ? Il existe des formalités à exécuter dans l’immédiat et des démarches à suivre pour organiser les obsèques votre proche.

N’hésitez pas notamment à vous faire accompagner par un service de pompes funèbres.

Voici des conseils pratiques pour vous guider et vous aider à surmonter le décès d’un être cher.

Appelez un médecin pour constater le décès

Après un décès survenu au domicile de votre proche, la première chose à faire est d’appeler un médecin. Celui-ci établira un acte appelé certificat médical de décès ou constat de décès.

Si le décès survient dans un établissement de santé (clinique, hôpital, maison de retraite, EHPAD), c’est le médecin de service qui délivrera le certificat de décès.

S’il s’agit d’un suicide ou d’une mort accidentelle, le constat du décès doit être fait par un agent du commissariat de police ou de gendarmerie. Celui-ci doit établir les circonstances du décès dans un procès-verbal.

Faites appel aux services des pompes funèbres

Une fois que l’acte de décès est établi, il faudra contacter une entreprise de pompes funèbres pour vous accompagner. Si vous vivez dans le département des Alpes-Maritimes, des pompes funèbres à Cagnes sur Mer vous conseilleront par exemple sur toutes les démarches administratives relatives aux cérémonies funéraires.

Les entreprises des pompes funèbres proposent généralement des prestations obligatoires et des prestations optionnelles. Selon vos besoins et moyens, il est possible de bénéficier d’une prise en charge totale, des formalités administratives à la mise en terre, en passant par l’organisation des obsèques.

Les formalités administratives

Les pompes funèbres peuvent s’occuper de la déclaration officielle de décès. Elle doit se faire à la mairie du lieu du décès ou de la dernière résidence du défunt dans les 24 heures qui suivent le décès.

Si l’événement s’est produit à l’étranger, elle se fera devant les autorités locales de l’état civil. En plus de se munir de sa pièce d’identité (carte d’identité, passeport), le déclarant devra apporter différentes pièces justificatives du défunt :

  • certificat de décès,
  • pièce d’identité,
  • livret de famille,
  • carte de séjour s’il était étranger.

Un acte de décès est alors établi par l’officier d’état civil. Il est possible d’en réclamer plusieurs exemplaires, car cet acte sera souvent demandé pour plusieurs autres formalités.

acte de décès est alors établi par l'officier d'état civil
acte de décès est alors établi par l’officier d’état civil

L’organisation des obsèques

L’entreprise de pompes funèbres peut également prendre en charge l’organisation des obsèques. Elle propose le service de la chambre funéraire, lorsque la famille décide d’y faire transporter le corps. Le transfert doit se faire dans les 24 heures après le décès.

Que ce soit pour une crémation ou une inhumation, les obsèques doivent avoir lieu au moins 48 h et au plus 6 jours ouvrables après le décès. Avant, les agents des pompes funèbres doivent effectuer la mise en bière. Pour cela, le prestataire des services funéraires doit mettre à disposition un cercueil conforme aux normes en vigueur. Il doit aussi fournir une urne cinéraire s’il s’agit d’une crémation. C’est l’entreprise des pompes funèbres qui assure également les soins de conservation du corps et la toilette funéraire du regretté.

Vous pouvez ajouter à ces services obligatoires, des prestations optionnelles telles que :

  • la thanatopraxie qui permet de rendre la dépouille présentable lors des cérémonies funéraires (maquillage, coiffure, habillage…),
  • la fourniture de divers accessoires (plaque funéraire et ornements),
  • les faire-part,
  • l’acquisition d’une concession en cimetière,
  • les éventuels travaux de marbrerie…

L’entreprise prestataire peut également s’occuper de l’organisation des cérémonies religieuses et de beaucoup d’autres services additionnels selon vos besoins.

Toutes ces prestations doivent être réalisées dans le respect total et strict des volontés du défunt ou de sa famille.

Quelques conseils pour faire face au décès d’un proche

Le contact avec le défunt est très important pour commencer le deuil. Il permet d’accepter la perte de l’être cher. Il est aussi conseillé de beaucoup communiquer avec votre entourage (parents, amis, proches…), afin de partager vos émotions. La communication est un bon moyen de se décharger du stress et des angoisses générées par les émotions qui s’accumulent.

Vous pouvez également vous adonner à une activité physique régulière pour mieux résister au stress. N’hésitez pas également à essayer diverses méthodes comme la méditation, la relaxation et les massages. Ces techniques sont très efficaces pour surmonter un deuil.

Autres articles

Pension de réversion : les conditions pour en profiter

Quel monument funéraire pour un enterrement musulman ?

Derniers articles
Plus d'articles