HomeSantéLa cryolipolyse : que faut-il savoir sur ce mode de traitement ?

La cryolipolyse : que faut-il savoir sur ce mode de traitement ?

Qu’est ce que la cryolipolyse ?

Paraître plus mince est le combat quotidien de bon nombre de personnes à travers le monde. Et pour cela, ils redoublent d’ardeur dans la pratique du sport et des régimes restrictifs.

Avec l’évolution de la science, de nombreuses techniques de remodelage de la silhouette ont vu le jour et séduisent le public. Toutefois, la peur des méthodes invasives amène de plus en plus de gens à se tourner vers des traitements non invasifs, mais efficaces. La cryolipolyse est l’une d’entre elles !

Explication de cette technique

Issue de la cryothérapie, la cryolipolyse est un soin esthétique permettant d’affiner la silhouette par l’élimination de cellules graisseuses localisées.

Basée sur l’utilisation du froid, cette technique agit principalement sur les amas graisseux et permet une élimination de 25 à 30 % de la graisse traitée. Soit 1/3 du volume de la surface traitée.

Couplée à du sport et à une alimentation saine et équilibrée, cette technique peut apporter des changements significatifs.  

Comment ça fonctionne réellement ?

La cryolipolyse est une technique médicale qui consiste à réduire la température sous-cutanée d’un bourrelet ou pli graisseux, afin de déclencher l’apoptose des adipocytes. L’apoptose étant un phénomène naturel traduisant la mort programmée d’une cellule.

Constitués de lipides, les adipocytes sont sensibles au froid et réagissent facilement au traitement qu’est la cryolipolyse. Cela s’explique par le fait qu’une séance de cryolipolyse entraine la cristallisation du lipide et par ricochet une déchirure de la membrane de la cellule. Une fois détruite, la cellule est éliminée par le corps, de façon progressive, au cours des semaines suivant le traitement.

Cette réaction (l’apoptose) peut durer jusqu’à 4 mois, mais les premiers résultats sont visibles au bout de 6 semaines. Ainsi, la cryolipolyse est une méthode de réduction naturelle de la graisse par refroidissement des cellules. Elle n’entraine aucun traumatisme et n’endommage pas les tissus adjacents.

Sachez qu’un traitement à la cryolipolyse est précédé d’un examen minutieux de la zone à traiter, car il y a des contre-indications.

En savoir plus sur la Cryolipolyse à Saint Nazaire avec le cabinet Laser Estuaire

Zones à traiter et contre-indications de la cryolipolyse

Réputée pour son efficacité sur les zones de stockage de graisse, elle permet également de se débarrasser de la graisse présente dans les zones persistantes. En fonction de l’épaisseur de la zone à traiter, plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires.  

Parmi les parties du corps pouvant être traitées par cryolipolyse, on a :

  • Le fessier (précisément la « banane sous-fessière ») ;
  • Les hanches ou « poignets d’amour » ;
  • Le ventre ;
  • Le dos ;
  • La face interne et externe des cuisses ;
  • Le bras ;
  • Le double menton ;
  • Le contour des genoux, etc.

Par ailleurs, cette technique peut également s’utiliser chez l’homme, afin de sculpter les muscles pectoraux. Toutefois, la technique de la cryolipolyse n’aura d’effet ni sur la cellulite aqueuse due à la rétention d’eau ni sur la cellulite fibreuse qui est ancienne et dure.

Et même si la cryolipolyse est un traitement sans danger, un certain nombre de contre-indications l’accompagne. Ainsi, il n’est pas conseillé aux personnes ayant une peau abimée, souffrants de dermatite (eczéma) ou encore d’éruption cutanée de faire ce traitement. Si vous souffrez d’urticaire (dû au froid), de cryoglobulinémie ou paroxystique hémoglobinurie au froid, la cryolipolyse est déconseillée.

De même, une blessure ouverte ou infectée, une cicatrice ou une intervention chirurgicale récente sur la zone à traiter vous disqualifient pour ce traitement. Enfin, si vous êtes enceinte, souffrez de diastasis ou avez une hernie sur la zone à traiter, vous n’êtes pas éligible à la cryolipolyse.

Au-delà tout ceci, certains effets secondaires peuvent se faire ressentir suite au traitement. Ainsi, vous pouvez ressentir des courbatures, une légère perte de sensibilité au froid, avoir la peau légèrement bleutée (si vous faites une rétention d’eau), etc. Aussi, il n’est pas rare de sentir la présence de petites boules dure au niveau du ventre. Ce n’est rien de grave puisqu’il s’agit de cellules graisseuses cristallisées qui n’ont pas encore été évacuées.

Une fois la séance finie, un massage est réalisée dur la zone traitée afin d’éviter les rougeurs et les petites douleurs. Cela permet également de relancer la circulation sanguine et de favoriser l’élimination des cellules graisseuses vers le système lymphatique.

Derniers articles
Plus d'articles